samedi 19 août 2006

Molenbeek - Liste MR - Françoise Schepmans et Hicham Chakir




site de la liste MR (accédé le 19/08/2006)

SCHEPMANS Françoise
schepmansf@pcf.be
Pour en savoir davantage, visitez mon site personnel http://www.schepmans.be
"Si Françoise est née à Berchem-Sainte-Agathe, elle vit cependant depuis sa prime enfance à Molenbeek-Saint-Jean." "Mes héros dans la vie réelle ? Mon mari"(extraits de son autobiographie)

CHAKIR Hicham
chakir_hicham@hotmail.com
Je n’aime pas les pédés !
Décidément, la pauvre Françoise Schepmans à de bien drôles garnements sur sa liste. Comme pour faire la démonstration de ses capacités viriles, le très basic Icham Chakir, autre futur ex-candidat du MR molenbeekois, harangue les électeurs d’origine maghrébine avec des propos de bien étrange nature… En effet, il s’amuse à faire le tour des salons de thé de la place Saint-Jean et de la Chaussée de Gand en chantant qu’il ne faut surtout pas voter pour le PS… qui est un parti de « pédés » ! Moralité (bis) : avec ce type de libéral, faut pas la faire dans l’anal…
(source: Pan, hebdomadaire satirique, 7 août 2006)

19 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Ne soyons pas hypocrites, l'exploitation des sentiments homophobes constitue l'argument de campagne de plusieurs candidats d'origine marocaine, surtout au CDH et au MR, par exemple Fatima Moussaoui à Bruxelles-Ville ou Oukabli Akkassi à Schaerbeek. Oukabli s'en est encore vanté ce week end, il fait campagne dans les mosquées contre le PS en misant tout sur la responsabilité de ce parti dans la reconnaissance du mariage gay et de l'adoption gay. Quant à la députée régionale Moussaoui, une proche de Milquet, son slogan de campagne est "Toujours fidèle à mes valeurs et mes convictions". Comme le slogan figure sur ses cartes de visite électorales, elle ajoute aussitôt quand elle les distribue que le meilleur exemple de cette fidélité, c'est quand elle a voté contre une résolution du Parlement régional d'instaurer à Bruxelles aussi une journée contre l'homophobie qui existe déjà dans de nombreux pays développés. Même le Vlaams Belang n'avait pas osé voter contre...

Mario SCOLAS a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

"Mes héros dans la vie réelle ? Mon mari". Et en politique, est-ce encore la vrai vie quand je vois la superposition des deux photos ?

Anonyme a dit…

Madame Joëlle MILQUET,
Présidente du cdH
milquet@lecdh.be

Madame la Présidente,
Chère Joëlle,

Je suis à nouveau peiné de devoir t’écrire suite aux agissements innaceptables de certains candidats cdH au début de la campagne électorale qui vient de s’ouvrir.

La charte de l’humanisme démocratique, le document doctrinal du cdH indique : « Des principes " liberté ", " égalité ", " fraternité ", nous voulons donc être ceux qui portent plus authentiquement l’exigence de fraternité qui réconcilie la liberté et l’égalité et conjugue la solidarité avec la responsabilité » « Nous parlons d’« humanisme » car nous considérons le bonheur et l’épanouissement de l’homme, de tous les hommes, comme notre seul objectif politique et parce que nous plaçons le progrès humain comme l’alpha et l’oméga de toute action politique. Nous parlons d’« humanisme » car nous avons une conception exigeante et valorisante de l’homme, considéré dans toute sa dimension d’identité et de spiritualité. » Cela, c'est la théorie...

En pratique par contre, à nouveau, certains de nos candidats n’ont rien trouvé de mieux que de faire une campagne avec de forts relents homophobes. Pour preuve une candidate, par ailleurs députée bruxelloise, pour « prouver » à « sa » population qu’elle « restait fidèle à ses valeurs et ses convictions ( dixit) », clame haut et fort et avec beaucoup de fierté à celle-ci qu’elle a voté, en juin dernier, contre la résolution du Parlement Bruxellois d’instaurer une journée contre l’homophobie. Notons d'ailleurs qu' elle fut la seule dans l’hémicycle à s’y opposer… même le Vlaams Belang n’avait osé cela. En juin dernier, un autre candidat cdH a agressé un candidat Ecolo sur son homosexualité… Voila les faits dont tu n’as, peut-être, pas eu connaissance mais qui, malheureusement, sont présents au sein du parti.

Madame la Présidente, Chère Joëlle, avec de tels agissements sévissants au sein de notre parti, je finis réellement par me demander si certains candidats du cdH ont lu ce document doctrinal si ils y adhèrent, voire même si ils ont réellement leur place au sein du parti. Il est innaceptable que de telles positions qui offensent une frange de la population uniquemment sur sa dimension d’identité sexuelle,soient présentes au sein du parti. Sinon, il faut être lucide ce sont les homosexuels eux-mêmes, qui n’ont plus leur place au cdH…Alors que le cdH s’est déconfessionalisé « chrétiennement », il serait dommage qu’à présent, il se dogmatise d’une autre religion qu’elle quelle soit. Que les paroles et discours de ces gens soient inspirés de leurs convictions philosophiques et/ou religieuses prônant la haine plutot que la paix. Le grand travail que tu aurais fait n’aurait, dès lors, servi à rien !

Je te rappelle que de nombreux homosexuel(le)s ont adhéré au cdH parce que justement ce parti se veut de considérer l’homme dans toute sa dimension d’identité et de spiritualité et donc du repect de leur sexualité en ce compris. Aujourd’hui malheureusement, de moins en moins d’homosexuel(le)s se retrouvent dans ce concept humaniste que tu avais judicieusement porté justement parce que certains mandataires et candidats les attaquent bêtement, brutalement et scandaleusement sur le fait même d’une sexualité différente sans que le parti ne trouve rien à redire. Le parti de l’humain, sa volonté de considérer l’homme dans toute sa dimension…tout cela ne serait-il que des mots ? une espèce de « campagne publicitaire permanente » ? J’ose encore croire le contraire…

Je te demande donc de réagir franchement à ces attaques et de rappeler aux candidats peut-être les valeurs principales qui forment notre parti et pour ceux qui persisteraient à tenir de tels discours et agissements homophobes de prendre les dispositions qui s’imposent.


Que cesse, enfin, l’homophobie au sein du cdH !

En attendant avec beaucoup d’intérêt tes reactions, je te prie de croire, Madame la Présidente, Chère Joëlle, en mes sentiments cordiaux,



François YSERENTANT

Président du mouvement " Exposant H

26.08.2006

Anonyme a dit…

Et a-t-elle répondu à ce courrier ou courriel???
Si oui, quoi???

Anonyme a dit…

Monsieur Hicham Chakir a certainement entendu les propos de Monsieur Daniel Ducarme, président du Mouvement Réformateur, à l'époque concernant l'échec de l'intégration en Belgique ! Qu'en pense-t'il ? Est-ce la même version que dans l'entourage de L'équipe électorale de Madame Françoise Schepmans qui a mon sens avait publié en premier cette même note ?

PYL a dit…

Monsieur Hicham Chakir est vraiment bien intégré au Mouvement réformateur, il marche d'ailleurs sur les pas du Très Vénéré Grand Maître Hervé Hasquin: "Il n’y a pas de développement de l’humanité sans conjonction de l’homme et de la femme. Je revendique haut et fort mon hétérosexualité. Ce qui, dans l’ambiance du moment, me paraît parfois nécessaire. Il faut pouvoir s’affirmer. Sans complexe. Et je le fais parce que je n’aime pas les atmosphères de décadence comme celle de l’Empire romain." (Le Soir, 21/08/2005)

O a dit…

"Les lettres anonymes ont le grand avantage qu'on n'est pas forcé d'y répondre." (Alexandre Dumas fils)

Anonyme a dit…

Il est question de management électoral chez Françoise Schepmans

...

-----Message d'origine-----
De : Schepmans Françoise [mailto:Francoise.Schepmans@pcf.be]
Envoyé : lundi 28 août 2006 16:04
À : Barkhane Mohammed; Bastin Dina; Cammarata Lucia; Chakir Hicham; Collignon Patricia; Daem Régine; El Abboudi Mohamed; Errami Abdi; Evraud Danielle; Eylenbosch Michel; Futa Philippe; Gregory Rogival; Houteveld Claude; Leonard Luc; Linders-Duboccage Nicole; Mahy Olivier; Mitrovic-Tanghe Zlatija; Papadiz Leonidas; Pretlot Jean-Claude; Sabine DEBLED; Sollami Graziella; Tshiumza Marie-Denise; Van Daele Michèle; Vande Maele Patricia; VERMEULEN Pierre; Vuyge Laure
Cc : Denis Cornet (E-mail); Nathalie Philippart (E-mail); Patrick Robert (E-mail);

Objet : management électoral
Importance : Haute


Chers Candidats,

Voici quelques impératifs déjà plusieurs fois évoqués mais qu'il me semble indispensable de rappeler et que je vous demande de respecter ainsi que les logos.

Faire parvenir au comité de lecture tous les textes, dépliants,..
Informer Françoise Schepmans du nombre de tracts commandés, des lieux et des dates de distribution
Faire des affiches de dimension réduite par rapport à la tête de liste pour permettre à plusieurs candidats de s'afficher
Ne pas afficher dans les "Bouis Bouis", sur les espaces délabrés
Je vous rappelle une fois encore que chacun doit privilégier son quartier. Distribuer et afficher partout peut être contre productif
J'ai déjà eu des remarques négatives sur le manque de diversité présenté dans l'affichage. Evitons que les voix partent vers Moureaux ou l'extrême droite.
N'oubliez pas qu'il faut faire campagne pour la liste et non pour soi.

IL S'AGIT D'UNE QUESTION DE MANAGEMENT ELECTORAL.

Bon courage,
Françoise Schepmans

Anonyme a dit…

L'intégration avait échoué chantait Françoise Schepmans, ex-présidente MR du Parlement de la Communauté française en griffouillant à cette époque une note d'analyse politique sur la question de l'intégration.

Redite mais à Molenbeek cette fois! Des logements sociaux avec une population non désirable pourrait venir s'établir dans le quartier de Mettewie sans concertation des habitants.
Une pétition à l'initiative de la chef de file MR locale et Présidente d'un Centre d'Action Social Global (CASG), avait déjà rassemblé plus de 1.500 signatures contre ces constructions. Heuuu...dit elle sur une vidéo sur son site...nous somme dans un quartier résidentiel (tiens résidentiel signifiant bel et bien une zone d'habitation...et non d'équipement collectif ou de bureau ?)
Lors d'un conseil communal, le bourgmestre tenait à rappeler "certains propos odieux qu'il avait entendu par rapport à ces constructions des logements sociaux" et s'est permi de répondre à Madame Schepmans ainsi qu'aux habitants venus au nombre...qu'il ne ferait pas "une chasse aux pauvres".

C'est dans ce climat délicat, qu'aujourd'hui opposition et majorité tentent de trouver une solution acceptable pour tous, loin des polémiques stériles...

PYL a dit…

A quoi ça rime de poster anonymement quand il s'agit de commentaires de ce type ?

Anonyme a dit…

Haro publicitaire sur la Chaussée de Gand, à Molenbeek. La semaine dernière, le MR a en effet inondé l’artère molenbeekoise d’affiches électorales, sur les terres mêmes de Philippe Moureaux. Ulcéré, Flupke a réuni ses troupes pour leur foutre un vigoureux coup de pied au cul et les mettre au travail (d’affichage) quasi forcé. Gare à ceux qui osent piétiner les plates-bandes de Moustache 1er…


Le salon de thé « le pic-nic », dans la même chaussée de Gand, a été le théâtre, la même semaine passée, d’une altercation entre candidats digne des meilleurs westerns spaghetti. En cause, la « déloyauté » d’Hicham Chakir (MR), qui s’est permis d’enfreindre la règle « une affiche max par candidat », de rigueur dans l’établissement. Ce qui a suscité le courroux d’ Amehd El Kanouss (CDH), qui ne s’est pas privé d’arracher le surplus d’affiches. En rappelant à Chakir, comme nous le relations dernièrement, les soucis qu’il s’est attiré par certaines aigreurs homophobes. La morale de l’histoire ? Excédé, le patron de l’établissement a arraché toutes les affiches, exceptées… celles de Flupke Moustache. Y en a qui perdent pas le Nord…

Sources Le Pan du 4 septembre 2006

Anonyme a dit…

De brasseries en salons de thé, le 9 septembre marquait à Molenbeek un début de campagne électoral significatif.

On ressentait déjà des discours MR très diversifiés selon les parties visées de la commune...

Cela commence à 11 heures...dans un quartier dit résidentiel de Molenbeek : Tous fraîchement badgés les candidat se rendent à la célébrissime brasserie Queue de Vache...où le rendez-vous était apparemment donné pour dire aux quatre honorables habitants du quartier venus à l'occasion entendre que la majorité moustachiste menait très mal la gestion de la commune.

Cela se pose concrètement par des déclarations de Madame Schepmans la recrudescence de la prétendue insécurité du quartier Machtens, notamment par un exemple concrêt que dans ce quartier, une plaine du parc Albert servait de défouloir et de lieu de tournois de mini match de foot entre enfants du quartier, que le quartier se dégradait par la présence d'antennes paraboliques, que trop d'argent est investi dans le bas Molenbeek...au détriment du haut molenbeek, du déclin des commerce...(Madame Bouselmati, échevine ex Ecolo, fraîchement recrutée par la la mère Schepmans n'était pas là pour rendre compte de son bilan à cette réunion adressée au public huppé du haut Molenbeek).

Le discours est bien entendu épié...et fidèlement rapporté...et immédiatement rapporté dans les quartiers historiques comme éléments de réflexion politique pour un deuxième round électoral quelques heures plus tard. Mais cette fois dans un salon de thé du Parvis Saint-Jean Baptiste vers 17 heures.

Les troupes du MR de Molenbeek rappliquent très nombreux comme prévu (tel une sortie d' autocar pour touristes avec pour unique bagage l' indispensable attirail électoral Mrien).

Monsieur El Kanouss, candidat sur la liste écoute attentivement la candidate bourgmestre s'exprimer et s'empresse de poser des questions essentielles à la vitalité de la commune. Excédé un candidat de la liste Schepmans s'interpose et demande agressivement à Monsieur El Khanouss qu’il n’a plus droit de prendre la parole...et de ne plus poser de question...qui pourrait perturber le discours de Madame Schepmans.

S'ensuit directement une altercation qui prend une tournure de pugilat général......Le groupe MR bat sa retraite en prenant soin de ramener tous les précieux tracts électoraux...

Anonyme a dit…

Sur Vivacité, ce lundi 11 septembre 2006 à 18H12, un débat radiophonique présentait Philippe Moureaux, Laurence Turine, et Françoise Schepmans.

En matière de logement social :

Françoise Schepmans déplore le manque d’une représentativité pluraliste de tous les partis parmi les membres des conseils d'administration des logements sociaux et évoque l'annonce d’une proposition d'ordonnance qu'elle souhaite mettre en application au niveau régional.

Elle accepte par ce biais offrir une possibilité d'une participation pluraliste y compris au Vlaams Belang. Françoise Schepmans n’a pas par ailleurs pas déclaré pour autant avoir concoctée une alliance électorale avec ce parti de l’extrême droite belge.

PYL a dit…

Encore un commentaire imbécile provenant du PS molenbeekois, ça commence à bien faire... S'il n'y avait pas d'observateurs de tous les partis, le PS pourrait magouiller tranquillement comme à Charleroi. Vivement l'après-Moureaux et une opération mani pulite, à Moenbeek comme à Saint-Josse d'ailleurs !

Anonyme a dit…

From: bechrist
To: info@resistances.be
Sent: Monday, September 11, 2006 5:36 PM
Subject: "Belgique et Chrétienté" et les élections communales d'octobre 2006

Belgique & Chrétienté asbl
Lobby accrédité auprès du Parlement Européen
Rue de la Cible 48 - 1030 Bruxelles
Tél : 02.503.55.21 - Fax : 02.734.80.55 - GSM : 0477.80.40.51
cpte 001-2322584-92 (adhésion : 25 euros)
pour les versements hors de Belgique :
BIC GEBABEBB / IBAN BE12 0012 3225 8492
http://www.bechrist.be

"Belgique et Chrétienté" et les élections communales d'octobre 2006

Le journal "Le Soir", il y a une dizaine de jours, s'inspirant pour seule source du site d'extrême gauche "Résistances", au demeurant très peu fiable, a prétendu que l'asbl "Belgique et Chrétienté" soutiendrait lors des prochaines élections communales un parti politique en particulier.

En vérité, vu l'absence de parti politique authentiquement chrétien à ce scrutin, "Belgique et Chrétienté", contrairement à ces "infos exclusives" de mauvaise source, ne soutiendra aucun parti politique particulier mais seulement, ici ou là, des candidats connus pour leur respect des valeurs éthiques et familiales ou qui feront utilement obstacle à d'autres candidats christianophobes ou destructeurs de la Famille.

Ainsi, au vu des listes déjà rendues publiques, les premiers candidats que nous soutenons à ce scrutin sont :

- à Uccle, Stéphane de Lobkowicz (Cdh);

- à Ixelles, Yves de Jonghe d'Ardoye (MR);

- à Woluwé-Saint-Lambert, Pierre-Alexandre de Maere d'Aertrijcke (Liste du Bourgmestre),

- à Anderlecht, Jacques Simonet (Liste du Bourgmestre), pour sa courageuse intervention dans le dossier des occupations d'églises;

- à Molenbeek, Françoise Scheepmans (MR), pour faire barrage à Philippe Moureaux;

- à Koekelberg, P. Pivin (Liste du Bourgmestre).

Anonyme a dit…

Molenbeekois de coeur, commune où je vis depuis de nombreuses années, je me présente comme candidat pour les élections communales sur la liste MR-ic pour y faire souffler un vent de changement. Pour vivre Molenbeek autrement et avoir une meilleure sécurité, une véritable démocratie locale, des rues propres, des logements de qualité et un accès au sport pour tous, une politique radicalement différente est nécessaire. Mon souci ? Une politique plus ambitieuse pour l’avenir de notre Jeunesse.

http://www.tbx.be/fr/ElectionsCandidat/937/app.rvb

Anonyme a dit…

l'invitation de Françoise Schepmans à rencontrer les Molenbeekois autour d'un drink en niant le code électoral communal bruxellois interdisant d'offrir aux candidats de "donner, offrir ou promettre à l'électeur, à l'occasion d'une élection des comestibles ou des boissons", sous peine d'une sérieuse amende. La loi de 1994 sur les dépenses électorales permet par ailleurs la privation du mandat obtenu.

"Nous proposons une rencontre autour d'un drink, il n'est nullement stipulé que les boissons sont offerts sur notre invitation", se défend Françoise Schepmans. Or, lors du drink que le MR a organisé le 9 septembre dernier à la Queue de Vache, établissement molenbeekois situé dans le quartier Machtens, l'un des patrons des lieux nous assure que l'entièreté des boissons consommées lors de cette rencontre a été payé par "l'une des responsables du parti dont je ne peux vous citer le nom", ajoute l'homme.

Présent sur les lieux nous pouvons vous confirmer que Madame Schepmans a bien invité les personnes...à la queue de vache....et que le MR de Molenbeek a bien régler l'addition (boissons et zakouski)...Ce genre d'invitation était lancé depuis le site http://www.mrmolenbeek.be/Agenda/index.php

Si vous désirez constater cela de vous même...Françoise Schepmans et les candidats MR du quartier Maritime auront le plaisir de vous rencontrer autour d'un drink pour entendre vos préoccupations et débattre de l'avenir de votre quartier. Faites entendre votre voix! Elle a ainsi fait toutes les tournées des quartiers...
http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=156856
elle utilise également son adresse mail Email : schepmansf@pcf.be comme adresse de campagne électorale, n'en déplaise à Monsieur Daubie, greffier de ladite institution...