vendredi 4 mai 2007

Liège 2007 - MR - Christine Defraigne

"L’évolution actuelle de la société est marquée par un retour partiel des femmes au foyer et, partant, le choix du travail à temps partiel dans leur chef, afin de s’occuper des enfants et du ménage. Si ce retour au foyer a des vertus incontestables quant à l’éducation et l’équilibre des enfants et de la famille en général, il n’en demeure pas moins qu’il entraîne des conséquences dommageables au niveau de la pension de ces femmes : travaillant moins, elles cotisent moins pour leur pension et pour peu qu’elles se retrouvent seules à l’âge de la pension suite à un divorce, elles vivent une situation financière difficile réellement injuste au regard du service rendu à leurs enfants et même à la société. Le MR propose dès lors de prévoir que pour ces femmes et durant la période de la réduction de leur temps de travail et pour autant qu’elles soient en ménage, un cumul entre les droits de pension constitués par leur époux et elles-mêmes soit réalisé, avec un partage entre les deux conjoints des droits de pension, laissé à leur libre appréciation. Cette règle doit également trouver à s’appliquer dans l’hypothèse (certes plus rare) où ce serait le papa qui opterait pour le travail à temps partiel pour s’occuper des enfants."

(extrait du programme MR pour les législatives 2007)

1 commentaire:

janine mathieu a dit…

christine,je profite de ce message pour te parler des mamies qui,comme moi,s'occupent aussi souvent que possible(+ ou- 3 jours/semaine)de leurs petits enfants;et qui doivent,c'est la vie,songer à aider leurs parents âgés;et qui travaillent encore(deux jours par semaine,on n'est pas des mille-pattes),en attendant 65 ans ,que l'âge de laretraite sonne....il y a matière à réflexion...car si,quelquefois,un huluberlu,demande une pause carrière pour pouponner,je n'imagine même pas qu'un homme sacrifie son restant de "carrière" à accompagner ses parents dans la retombée en dépendance... voilà!