dimanche 13 août 2006

Saint-Josse - Liste du Bourgmestre (PS, SP.A, ind.) - Emir Kir

2000
élections communales à Saint-Josse





2003
élections législatives fédérales





2004
élections régionales bruxelloises (élu, devient secrétaire d'Etat régional à la propreté publique et aux monuments et sites)






publicité électorale ("gratuite" ?) sur le site Beltürk pour les élections régionales


Comment voter ? (en turc: Comment voter Emir Kir !)


2006élections communales à Saint-Josse

Son slogan : "Ensemble faisons grandir Saint-Josse"
La rumeur raconte que le candidat Emir Kir aurait récemment acheté un immeuble situé à la limite entre Schaerbeek et Saint-Josse... mais enregistré sur Schaerbeek. Celui-ci aurait appelé l'administration du cadastre pour voir si on ne pouvait pas modifier les limites territoriales pour inclure sa nouvelle acquisition dans la commune de Saint-Josse. D'où sans doute son slogan pour faire "grandir Saint-Josse" ? Si non è vero...

Son but : "Son objectif est le maïorat. Avant d'être ministre, il était échevin à la commune de Saint-Josse. A présent, il va paraît-il se représenter comme candidat bourgmestre. Je suis sûr qu'il sera élu car lors des élections régionales de 2004, il était le deuxième candidat en voix de préférence"
(source : le quotidien turc Radikal du 06-06-2006, "Armatörler isimlerini temize çıkarıyor", par Funda Özkan)

Voir aussi les archives de Suffrage Universel

5 commentaires:

erdem a dit…

Petite correction que vous avez oubliée de faire concernant les propos de la journaliste du Radikal: aux régionales 2004, Kir était le deuxième candidat SOCIALISTE en voix de préférence derrière Picqué, mais pas le deuxième dans l'absolu. Il suffit de se rappeler que Simonet avait fait plus de 30.000 voix... (contre une 50aine de milliers pour Picqué si je ne m'abuse)

Anonyme a dit…

Autre précision: quand il s'est présenté pour la première fois aux communales à Saint-Josse en 2000, Emir Kir résidait en réalité avec sa femme Sabrina Lai et leurs enfants 53 rue Artan à Schaerbeek. Comme dirait Jean Demannez, c'était à moins de 200 mètres de Saint-Josse, mais l'essentiel est que ça ne se trouvait PAS à Saint-Josse. Il avait été se domicilier frauduleusement chez sa famille rue des Secours, mais ce faux domicile était un secret de polichinelle, ce n'est qu'une fois élu et certain de gagner un salaire d'échevin (le double de son salaire précédent d'employé communal ayant mené campagne à plein temps pendant ses heures de service) qu'il loua son appartement actuel au square Steurs, 21A, où il s'installa avec son épouse et leurs enfants.

Anonyme a dit…

Il ne pourra pas devenir Bourgmestre, puisqu'il y a un accord au sein du PS que quoi qu'il arrive, Demanez restera le Maire du village d'Emirdad-Ten-Noode. Et ce, même si Kir a 2000 et Demanez 1000!
Quelle démocratie!

PYL a dit…

Je suppose quand même que Demannez ne restera pas bourgmestre à vie comme son prédécesseur, qui a occupé le poste de 1953 à 1999 (il avait 83 ans)... Et après lui, ce sera qui ?

Anonyme a dit…

Oui c'est vrai. Je voulais juste dire que ce ne sera pas pour cette-fois-ci. D'ailleurs il paraît que Deman'aise aurait que ce serait son dernier mandat en tant que bourgmestre.
Mais bon, parole de socialo...
A Molenbeekistan aussi le Calife a dit que 2000-2006 serait son dernier mandat. Et pourtant il se représente...