samedi 9 juin 2007

Audrey Rorive, pour relever le niveau au Sénat

article sur wikipedia

Audrey Rorive est une femme politique née le 1er février 1973 à Uccle.

Esthéticienne, compagne de Daniel Féret, avec lequel elle a deux enfants, Florence et Aurélien, elle est une militante active d'extrême droite. Audrey Rorive a été élue député bruxellois sur les listes du Front National par suppléance en juin 1999 et ré-élue en 2004.

Elle n'a jamais pris la parole au Parlement bruxellois depuis son élection en 1999. Elle n'a jamais déposé la moindre question orale ou écrite, jusqu'au début 2006, où elle a déposé quelques questions écrites. Elle n'a jamais déposé la moindre proposition de décret ou d'ordonnance, n'a jamais interpelé le gouvernement ni participé aux travaux de la moindre commission. Son travail parlementaire est donc quasiment totalement inexistant[1]. Elle ne vient au Parlement que pour voter, car les parlementaires bruxellois sont sanctionnés financièrement s'ils ne participent pas aux votes. Elle touche pour cela 103.794 euros bruts par an[2].

Elle fait actuellement l'objet, comme son compagnon, d'une instruction judiciaire pour escroquerie, abus de confiance et abus de biens sociaux. Elle est poursuivie également, comme Daniel Féret, devant le Tribunal correctionnel de Namur pour faux et usage de faux ainsi que pour infraction à la législation sur la vie privée, commis lors de la confection de la liste du FN pour l'élection du Parlement européen en 2004.[3]

Il lui est reproché par le Tribunal de Première Instance de Bruxelles, de pratiquer des confusions de patrimoine, dans la gestion de la S.A. Eurodim, et de l'asbl A.F.F.N. (association de financement du Front National, chargée de recueillir les fonds publics du parti), sociétés dont elle est, ainsi que son compagnon Daniel Féret, administrateur. Elle a notamment bénéficié d'un prêt de 250.000 euros de la part de l'A.F.F.N. afin de s'acheter une villa dans le sud de la France.[4][5][6]

Selon le journal De Morgen, elle est pratiquement analphabète et alcoolique.[7]

Liens externes

Référence

  1. http://www.parlbruparl.irisnet.be Site internet du Parlement bruxellois
  2. Le Vif/L'Express, 1er juin 2007, p. 48, Les vrais salaires des Belges
  3. (nl) « L'immunité parlementaire de Féret (FN) levée », La Libre Belgique, 28 juin 2006, p. 7
  4. (nl) « Féret et consorts (FN) dans la tourmente judiciaire », Le Soir, 10 janvier 2007, p. 8
  5. (nl) « Le temps se couvre pour Féret et consorts », Le Soir, 09 septembre 2006, p. 4
  6. (nl) « Les comptes boiteux du FN », Le Soir, 20 juin 2006, p. 6
  7. (nl) « Maak kennis met onze nieuwe miljonair », De Morgen, 13 septembre 2003, p. 27

1 commentaire:

Georges-Pierre TONNELIER a dit…

Audrey Rorive n'est pas candidate à la Chambre mais bien au Sénat, ce 10 juin 2007. Cela dit, le reste est bien exact...