mercredi 27 septembre 2006

Auderghem et Ixelles - remorques libérales et socialistes hors-la-loi

Arrêté royal du 1er décembre 1975 portant
RÈGLEMENT GÉNÉRAL SUR LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE ET DE L’USAGE DE LA VOIE PUBLIQUE (M.B. du 9-12-1975)
article 27.5.1. Il est interdit de mettre en stationnement plus de vingt-quatre heures consécutives sur la voie publique des véhicules à moteur hors d’état de circuler et des remorques.
article 27.5.3. Il est interdit de mettre en stationnement sur la voie publique pendant plus de trois heures consécutives des véhicules publicitaires.










Un vent favorable nous a d'autre part rapporté que deux remorques publicitaires, l'une du PS, l'autre de la liste MR Lib, qui sont stationnées à divers endroits d'Auderghem depuis la semaine dernière se sont vues infliger chaque jour de la semaine une amende de 250€

extrait du blog libertarien Chacun pour soi


Site personnel d'Anne Herscovici, présidente Ecolo du CPAS d'Ixelles et candidate bourgmestre


Le MR squatte le stationnement

ligne pointillee
Anne Herscovici | 28 septembre 2006


Le MR ne cesse de dénoncer le manque d’emplacements de stationnement sur la voie publique.

Le problème est réel, mais il ne se règle pas par des slogans démagogiques. Mieux vaut mettre en oeuvre le plan de stationnement qui vient d’être adopté par le Collège, après une large consultation des habitants dans tous les quartiers d’Ixelles.

Le plus étonnant, c’est que le MR en campagne réduit encore les possibilités de stationnement des Ixellois en parsemant la commune de voitures et remorques ventouses couvertes de ses affiches.

Espère-t-il vraiment convaincre l’électeur de cette façon ? C’est en tout cas faire preuve d’incohérence. Et d’un manque de respect des Ixellois.

(JPG)
Place du Châtelain. De plus, stationnement en infraction, à moins de 5 mètres en-deçà du passage pour piétons. Merci pour les enfants des écoles des environs !
(JPG)
Place Albert Leemans.

Envoyez-moi d’autres photos. Nous les publierons.

aherscov@ulb.ac.be

Aucun commentaire: